2020 : UNE ÉDITION EN CONFINEMENT

La 14 ème édition de La Grande Côte En Solitaire n’échappe pas à la crise et comme de nombreux festivals nous sommes nous aussi contraint à l’annulation dans l’espace public .

Le comble pour un festival de solo : rester seul !

AFFICHEA3-2020

Chaque jour de confinement qui passe , nous fait réaliser à quel point nous sommes attachés à cette notion de spectacle vivant.

On a besoin de vous, de vos rires, de vos souffles, de vos larmes, d’être ensemble de l’ombre à la lumière, de la technique à la scène, de la scène au bar.

Parce que dans spectacle vivant, il y a bien le mot vivant alors on a décidé de prendre de la hauteur pour regarder la mort, l’ennui d’un peu plus loin…

On a demandé aux artistes amis du festival de vous concocter des vignettes vidéos. Merci à eux !

Abonnez vous à notre chaîne youtube La Grande Côte En Solitaire pour suivre tout le week-end, du 24 au 26 avril , les lives, vidéos et clin d’oeil du festival : CHAINE YOUTUBE DU FESTIVAL DE LA GRANDE COTE EN SOLITAIRE

Et si vous souhaitez soutenir le festival et nous aider
à écoper l’eau du bateau : C’EST ICI !

Et puis surtout on vous donne rendez vous à l’automne sur une autre toile…. celle de notre yourte .

D’ici là portez vous bien.
Meedy Sigot

 

LA GRANDE COTE EN SOLITAIRE, PREMIER FESTIVAL FRANÇAIS DE SOLOS

Créé en 2007, La grande côte en solitaire est le premier festival  pluridisciplinaire en France à programmer uniquement des solos. Il est organisé par l’Ornithorynque.
Le festival défend le solo dans sa forme intimiste et grand public, et propose  sur 2 à 4 jours, une programmation riche et pluridisciplinaire : théâtre, danse, musique, cirque, arts plastiques, etc.
C’est avant tout un coup de projecteur sur le solo, une expérimentation, de nombreuses créations et des cartes blanches données à des artistes.
Implanté sur les pentes de la Croix Rousse, dans la montée de la grande côte et l’amphithéâtre des trois Gaules,  le festival bénéficie d’un cadre exceptionnel qu’il contribue à valoriser.
L’ensemble du site sur lequel se déroule l’évènement est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, lieu chargé d’histoire et réputé pour sa vie culturelle,  marqué par une mixité de population et de fortes disparités sociales et économiques.
C’est dans cet environnement atypique que  l’Ornithorynque a  réussi à ancrer  son festival en  tissant des liens avec les habitants et commerçants  et  à passer  de 1000 en 2007 à 7500 spectateurs.
En 2019, nous avons ouvert un lieu dédié à l’accueil d’artistes en résidence. Nous considérons le solo comme une discipline à part entière.
Depuis sa création ce sont plus d’une centaine d’artistes qui se   sont  produits  notamment : Didier Wampas, Antoine Le Ménestrel, Pepa Cases, Dj Twelve du groupe High Tone , Le 2ème groupe d’intervention, Laurentiu Banescu, Imbert Imbert , Fantazio , Christian Olivier du groupe Tête Raide …